Wave
Squishy right

Akuma accusée de triche pendant l'EPIC League CIS Spring 2021

Akuma accusée de triche pendant l

L’équipe de CS:GO, Akuma fait face à des accusations de triche après des performances hors norme durant le weekend lors du tournoi EPIC League CIS Spring 2021.

L’équipe basée au Canada s’est arrachée la troisième place sur le banc des finalistes lors de ce tournois des qualifications suites à des victoires surprenantes dans la catégorie supérieure à la fois contre Na'Vi et Virtus.pro, remportant ainsi 1 400 points RMR et une place au PGL Major Stockholm 2021.

Cependant, la légitimité de ces victoires a été contestée suite au Tweet d’Overdrive affirmant que l’un des administrateurs du tournoi était en contact avec Akuma durant ces épreuves de qualifications.

Bien que les accusations d’Overdrive soient prises au sérieux, ce qui garantit une inspection plus approfondie de la part des organisateurs du tournoi, et qu’elles ne cessent de prendre de l’ampleur, ces accusations demeurent difficiles à vérifier étant donné l’absence de dispositifs de vérification et de toute contremesure lors de cette édition de l’EPIC League CIS Spring 2021.

Notons également que le système anti-triche, Valve Anti-Cheat a été désactivé lors des épreuves de qualification alors qu’il n’y aucun enregistrement TeamSpeak faisant partie de l’événement ni des replays des parties en question.

Na'Vi's s1mple a été prompt à répondre au Tweet d’Overdrive en disant : « Je ne veux pas croire qu’Akuma ait pu recourir à l’aide de quelqu’un. »

« Si cela est vrai, alors il s’agit là d’un manque de respect maximal non seulement à l’égard des organisations mais aussi à l’égard des joueurs du tournoi RMR. » A-t-il ajouté.

Jusqu’à présent, Valve et EPIC League doivent toujours répondre à ces allégations.

Wave